ΛΙΜΟΣ ΚΑΙ ΛΟΙΜΟΣ. A study of the Galenic plague, Paris, De Boccard,  2013

Danielle Gourevitch poursuit son investigation de la pathocénose de l’Empire romain, sur les pas de Mirko Grmek et de son livre fondateur Les Maladies à l’aube de la civilisation occidentale. Après Les Maladies dans l’art antique, écrit avec lui, après ses propres Giovanni pazienti di Galeno, et, dans la même collection, Pour une archéologie de la médecine romaine,  elle marche sur les traces d’une épidémie cataclysmique, la première épidémie de variole du monde antique, un loimos, qui dans un cadre de médiocrité nutritionnelle, d’insuffisance alimentaire, voire de famine, limos, ravagea l’Empire de Marc-Aurèle.